5 mythes sur la virginité

Le sexe fait partie de notre vie, tant sur le plan personnel que dans le cadre d’une relation, et l’un des moments les plus remarquables de notre sexualité est la perte de la virginité. Avant de vivre cette première expérience sexuelle avec une autre personne, nous avons généralement beaucoup de doutes et nous sommes généralement guidés par ce que nous disent les amis ou la famille qui sont déjà passés par là.

Les nerfs et l’ignorance, tant de notre propre corps que de celui de notre partenaire ou de la personne avec laquelle nous allons coucher pour la première fois, peuvent nous amener à croire certains mythes et fausses déclarations qui se répètent sans cesse. Il est important de les démystifier afin de profiter et d’affronter sa première fois de manière plus détendue. Voici 5 mythes sur la virginité.

La première fois doit être parfaite et merveilleuse

La grande majorité des personnes qui n’ont pas encore vécu cette expérience ont tendance à romancer cette première fois. Nous pensons qu’il doit être merveilleux et incroyable, avec des pétales, des bougies et l’amour de notre vie qui nous attend. Nous vous conseillons d’éviter cette tendance, car en suscitant des attentes aussi élevées, vous risquez de ressentir une énorme frustration après l’avoir vécue, ou de vous rendre compte que vous ou la personne avec laquelle vous avez couché n’avez rien fait de bien.

La chose la plus importante pour faire face à cette expérience est que vous la fassiez avec une personne que vous aimez. Ce n’est pas grave si elle n’est pas l’amour de votre vie (même si c’est probablement ce que vous pensez à ce moment-là). Et quand vous aurez fini, rappelez-vous que pour faire quelque chose de vraiment bien, il faut s’entraîner, non ? Donc, si ce n’est pas ce que vous avez imaginé, ce sera plus tard.

5 mythes sur la virginité - La première fois doit être parfaite et merveilleuse

L’homme doit savoir quoi faire

Un autre des mythes les plus répandus sur la virginité est que l’homme doit toujours savoir quoi faire quand il fait l’amour, comme si l’homme était né avec un savoir, de manière innée, et savait comment profiter au maximum de cette expérience et aider sa partenaire à le faire aussi. De cette façon, tout ce que nous obtenons est d’ajouter à la peur et aux doutes de la première fois qu’une pression supplémentaire en même temps que des attentes qui ne sont pas réelles.

Personne ne naît savant, tout doit être pratiqué pour bien faire et s’améliorer. Ni les hommes ni les femmes ne naissent avec une connaissance innée de notre corps et de notre sexualité, car c’est quelque chose que nous acquérons tout au long de notre vie en même temps que nos expériences.

Afin de profiter davantage de la première fois, nous vous recommandons de jouer quelques préliminaires avant la pénétration, comme ceux que vous trouverez dans cet autre article sur les préliminaires de la première fois.

La première fois, vous ne pouvez pas tomber enceinte

Un autre mythe totalement faux. La première fois que vous avez des rapports sexuels, ainsi que toute autre fois que vous en aurez, sauf si vous avez atteint et dépassé la ménopause et que votre période de fertilité est terminée, vous pouvez toujours tomber enceinte à moins que vous n’utilisiez une forme de contrôle des naissances. Même lorsque vous avez vos règles, la grossesse est toujours possible si vous avez des relations sexuelles.

Notre conseil est le suivant : toujours utiliser un préservatif. Cette barrière ne sert pas seulement à empêcher les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule et de le féconder, mais elle vous protège également tous les deux contre tout type de maladie sexuellement transmissible (MST). Il est également important que vous l’utilisiez, non seulement pour la pénétration vaginale, mais aussi pour la pénétration anale, et même orale.

5 mythes sur la virginité - La première fois que vous ne pouvez pas tomber enceinte

La première fois, ça fait mal

L’un des mythes les plus répandus sur la virginité est qu’elle est source de douleur, surtout pour les femmes. Cela fait augmenter notre incertitude et nos craintes à l’égard de l’acte, ce qui peut entraîner un malaise.

Nous vous l’avons expliqué. Il est vrai qu’il est possible que la première fois fasse mal au moment de la pénétration en raison du manque de lubrification adéquate (généralement causé par les craintes et le stress du moment), car la zone sera plus sèche que la normale, ce qui provoquera une légère irritation.

Nous vous recommandons de ne pas subir ces désagréments, tant pendant qu’après les relations sexuelles, en utilisant un lubrifiant. Il faut être prudent dans son choix, il doit être compatible avec les préservatifs, car certains lubrifiants peuvent les endommager et les rendre inefficaces.

La première fois, vous brisez votre hymen

Enfin, un autre des mythes sur la virginité que vous avez sûrement entendu est lié à l’hymen. L’hymen est une membrane qui se trouve à l’entrée du vagin d’une femme. On dit souvent que lorsque nous faisons l’amour pour la première fois, cette membrane se brise, ce qui provoque encore plus de douleur pour la femme et beaucoup de sang.

Il est vrai que cette membrane existe, mais il n’est pas nécessaire qu’il se brise à ce moment-là. Le plus souvent, l’hymen a déjà été rompu et peut se produire, par exemple, lorsque vous mettez un tampon pour la première fois, ou lors de certaines activités telles que le cyclisme ou l’équitation.

Il est également possible qu’il ne soit que partiellement brisé ou déplacé. Mais il est important que vous sachiez que sa rupture n’est pas nécessairement douloureuse ou sanglante.

5 mythes sur la virginité - La première fois que l'hymen est brisé