Allez plus loin dans votre pratique du BDSM

Pour les novices, l’acronyme BDSM se traduit par : Bondage et discipline, domination et soumission, sadisme et masochisme. Il s’agit généralement de pratiques sexuelles impliquant les relations de pouvoir. Les « scènes » ou les pratiques BDSM n’incluent pas forcément de rapports sexuels. Ces quelques conseils vous permettront d’affiner vos techniques du BDSM.

Utilisez une Croix de Saint-André BDSM

Les adeptes de BDSM connaissent assurément la croix de Saint-André. Ce meuble de fabrication artisanale sert à maintenir les poignets, la taille et les poignets dans le cadre de pratiques sexuelles non conventionnelles. Autrement dit, l’individu est attaché à la croix, en position d’aigle déployé, dos ou face à la croix. Vous pouvez notamment vous inspirer des expériences et des conseils dispensés sur lola-soumise.fr, pour développer vos pratiques BDSM.

La Croix de Saint-André doit être bien ancrée et relativement sûre pour prévenir tous risques d’accident. Ce meuble se révèle néanmoins très simple d’utilisation, même pour les débutants. Prévoyez toutefois suffisamment d’espace pour les ébats.

Devenez maître dans l’art du Shibari

Le Shibari ou l’art d’attacher est inspiré de techniques de torture samouraï japonaises. Cette pratique repose sur de bonnes bases en termes de sécurité, de respect et d’écoute. Quoi qu’il en soit, les pratiquants y trouvent une forme d’esthétisme. Pour certains, le Shibari peut être une combinaison judicieuse du yoga et des arts martiaux. Dans un premier temps, il incombe aux attacheurs d’apprendre les différentes « figures » d’usage.

Les nœuds doivent être réalisés judicieusement, en fonction de l’anatomie, des zones et des nerfs à risques. Contrairement aux pratiques sexuelles non conventionnelles, la nudité n’est pas autorisée. Le fait de se retrouver dans les cordes d’autres personnes sera l’occasion de se recentrer sur soi. Cette discipline contribue à libérer les endorphines qui sont la source d’une sensation de bien-être.

Testez le crochet anal pour du bon BDSM

Le crochet anal est un sextoy très prisé par les pratiquants de BDSM. Il permet surtout de profiter d’une grande liberté sexuelle. Cet accessoire offre la possibilité d’explorer les limites ainsi que les diverses techniques de soumission. Pour ceux qui débutent dans l’art du BDSM, sachez que le crochet anal n’est autre qu’un crochet basique comme celui du boucher. Pour le bon déroulement de ces jeux sexuels, le crochet anal est pourvu d’une petite boule qui facilite la pénétration anale.

En principe, celle-ci est insérée dans l’anus. Une corde ou une chaîne sera passée dans l’orifice à l’extrémité du crochet. La personne sera alors tenue comme un « chien » ou une « chienne ». Le design du crochet anal a été savamment étudié pour réduire les risques d’incidents. Ce sextoy est fabriqué à partir d’un acier inoxydable, de qualité chirurgicale. En d’autres termes, la pénétration dans le corps humain peut se faire sans aucun risque.

Le crochet anal est particulièrement apprécié par les hommes qui souhaitent s’adonner à de nouvelles sensations. Techniquement, le sextoy titille la prostate jusqu’à provoquer un orgasme très différent d’une éjaculation. Il existe également des modèles pour femme. Dans ce cas de figure, l’extrémité du crochet tape contre la paroi du vagin, décuplant le plaisir.