Vos règles affectent-elles votre odorat ?

Vos règles et votre odorat

La fondatrice de l’hormonologie a fait part de son int√©r√™t pour la recherche sur la fa√ßon dont les diff√©rents cycles de vos r√®gles peuvent affecter votre odorat.

Première semaine (menstruation)

A partir du premier jour de vos r√®gles (au septi√®me jour de votre cycle), vos niveaux d’Ňďstrog√®nes sont √† leur plus bas, augmentant jour apr√®s jour. Votre odorat est assez faible au d√©but et augmente tout au long de la semaine, ce qui signifie que vous √™tes assez indiff√©rent √† l’odeur tout au long de cette semaine.

Deuxième semaine (phase folliculaire)

Les pics d’Ňďstrog√®nes se situent au cours de la deuxi√®me semaine de votre cycle, comme l’est votre sens de l’odorat. Cela ne signifie pas n√©cessairement que vous m√©priserez toutes les odeurs. En fait, cela pourrait √™tre une semaine au cours de laquelle vos sens aiguis√©s vous feront aimer certains parfums.

La troisième semaine (phase folliculaire)

Au cours de la troisi√®me semaine de votre cycle, les niveaux d’Ňďstrog√®nes commencent lentement √† chuter tandis que la progest√©rone et la testost√©rone augmentent. Il est int√©ressant de noter que certains chercheurs croient que nous avons tendance √† avoir envie d’aliments gras √† cette p√©riode du mois, car notre odorat s’intensifie pour absorber des aliments riches en calories (afin de pr√©parer notre corps √† la grossesse). Les humains sont intelligents.

La quatrième semaine (phase lutéale)

Durant la derni√®re semaine de votre cycle, vos niveaux d’Ňďstrog√®nes chutent, c’est pourquoi vous pouvez souvent √™tre facilement ennuy√© √† cette p√©riode. Cette irritabilit√© est souvent exacerb√©e par l’intensification des sens en g√©n√©ral (bruits forts, go√Ľts d√©sagr√©ables, etc.). Par cons√©quent, si vous sentez une forte odeur pendant cette p√©riode, vous risquez davantage de vous sentir domin√© par elle et de ne pas l’aimer.¬†